La fenêtre de Johari, qu’est-ce que c’est ?

Vous savez certainement que la communication est un problème chronique et sans fin dans la plupart des entreprises et même dans les relations interpersonnelles. Imaginez maintenant si vous pouviez mettre fin à ce problème entre les personnes ou même entre les équipes !

La fenêtre de Johari peut changer positivement la façon dont les gens interagissent. Sa compréhension peut vous aider à développer une meilleure connaissance de vous-même et des personnes de votre entourage immédiat, ce qui vous permettra d’avoir plus confiance en vous-même en toute situation.

Dans cet article, vous apprendrez tout sur la fenêtre de Johari, comment elle est née, comment elle fonctionne et des exemples pratiques. Vous apprendrez tout ce que vous devez savoir sur cet outil.

Qu’est-ce que la fenêtre de Johari ?

C’est un outil de développement personnel qui permet d’améliorer l’estime de soi et la confiance en soi, en favorisant une bonne communication et de bonnes relations interpersonnelles. La fenêtre de Johari a été développée en 1955 par Joseph Luft et Harrington Ingham. Ce n’est pas pour rien que le nom de l’outil s’appelle Johari, une combinaison des syllabes initiales “Jo + Hari” basée sur les noms des chercheurs.

Le but de la fenêtre de Johari est d’aider à mieux comprendre la communication entre les relations interpersonnelles. L’outil peut être appliqué entre deux personnes, entre une personne et un groupe, ou entre deux groupes. La fenêtre de Johari est exceptionnelle pour analyser les relations personnelles et professionnelles. En milieu d’affaires, elle peut être appliquée pour analyser les relations entre les équipes de travail, ce qui permet d’améliorer les pratiques de communication et les résultats de l’entreprise.

Comment fonctionne la fenêtre de Johari ?

Joseph et Harrington ont développé l’outil dans un seul but : améliorer la compréhension des relations interpersonnelles. En d’autres termes, la fenêtre de Johari apporte une photographie de tout ce qu’une personne ou un groupe sait, ou ne sait pas, sur l’autre.

La fenêtre de Johari est composée de quatre quadrants. Chaque quadrant concentre différentes informations sur la personne ou le groupe analysé. Ces informations sont réparties selon le degré de lucidité de la relation interpersonnelle.

Le Moi ouvert (1er Quadrant)

Appelée aussi « zone ouverte », cette zone regroupe toutes les connaissances recensées par l’autre (ou les autres) et connues de la partie analysée. Autrement dit, plus il y a d’informations dans la zone ouverte, plus la communication entre les parties est ouverte et plus la relation est authentique.

Par exemple, si les autres ont indiqué que vous êtes une personne drôle et amusante, mais que vous connaissiez déjà ces caractéristiques de vous-même, vous pouvez les mettre dans le 1er quadrant. Si cette caractéristique vous était inconnue, vous seriez dans le quadrant du Moi aveugle.

Le Moi aveugle (2e quadrant)

Dans ce quadrant, toutes les connaissances détenues uniquement par les autres sont concentrées. C’est-à-dire des caractéristiques dont la partie analysée n’avait pas connaissance qu’elle communiquait. Plus il y a de caractéristiques dans ce quadrant, plus le degré de connaissance de soi de la personne ou du groupe analysé est faible.

Important ! Pour toutes les connaissances répertoriées dans ce quadrant, il convient de réfléchir à la cohérence des informations. Autrement dit, demandez-vous :

    “Est-ce que je possède vraiment ces traits ?”

    « Est-ce que je m’approprie cette information ou est-ce que je l’ignore ? »

    « Ou bien ont-elles été communiquées dans un contexte ponctuel ? Ce qui ne me convient pas … ? »

Par exemple, si vous ne saviez pas que les autres vous considèrent comme une personne sensible, mettez cette information dans le quadrant du Moi aveugle de la fenêtre de Johari. À partir de là, réfléchissez si vous vous appropriez cette caractéristique (si vous êtes en fait sensible) ou s’il s’agit d’une information communiquée dans un contexte précis qui ne correspond pas à votre personnalité.

Le Moi caché (3e quadrant)

Ce cadran rassemble toutes les connaissances qui ne sont détenues que par la partie analysée. C’est-à-dire des informations qui ne sont pas communiquées aux autres. Plus les informations de la fenêtre de Johari sont concentrées dans ce quadrant, plus la communication et les relations entre les parties sont fermées.

Important ! Comme dans le quadrant du “Moi aveugle”, il faut réfléchir à chaque information répertoriée dans ce quadrant. C’est-à-dire vous poser ces questions :

    « Est-ce que je cache ces informations ? »

    “Ai-je besoin de communiquer davantage ce trait ?”

    « Est-ce quelque chose dont j’ai du mal à parler ? Ou je n’ai tout simplement pas eu l’occasion de communiquer ?

Par exemple, si vous aimez beaucoup danser, mais que personne ne connaît cette caractéristique, mettez-la dans le quadrant « moi caché » et réfléchissez-y. En avez-vous honte ? Est-ce que ça se cache ? Ou vous n’avez tout simplement pas eu l’occasion d’en informer l’autre partie ?

Le Moi inconnu (4e quadrant)

Le cadran du « Moi inconnu » est une représentation de toutes les caractéristiques qui existent (ou qui existeront) chez la personne ou le groupe analysé, mais qui ne sont pas encore connues. Cette zone reste vide, tout comme une représentation que de nouvelles informations peuvent émerger dans une analyse future.

Par exemple, vous avez peut-être de bonnes compétences en leadership mais vous ne vous en êtes pas encore rendu compte. De même, d’autres personnes peuvent ne pas connaître vos caractéristiques. À l’avenir, des opportunités pourraient se présenter pour démontrer cette caractéristique.

En conclusion

Si vous désirez utiliser ce modèle dans un objectif précis, l’idéal est de vous rapprocher d’un Coach en développement personnel, qui non seulement saura vous donner les clés pour votre épanouissement personnel et professionnel, en plus de vous aider à mieux communiquer et de développer encore plus votre personnalité et votre leadership féminin.

Vous voulez bénéficiez d’une session stratégique OFFERTE et discuter vos objectifs en communication ?

Miss Purple Coach portrait

Muriel Atipo
Alias Miss Purple Coach

J’aide les femmes à révéler l’extraordinaire qui est en elles, et les entrepreneures, coaches, discrètes et réservées à sortir de l’anonymat, devenir REMARQUABLE et révéler leur marque personnelle en toute authenticité. Je forme des responsables d’entreprises, cadres et entrepreneurs au leadership.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.